Le vétéran Richard Fleischer revient au film épique près de vingt ans après Les Vikings avec la suite de Conan le barbare. Le réalisateur, trop vieux ou peu intéressé par son sujet, noie l’aventure dans la simili-comédie, usant pour cela des ressorts les plus usés de l’humour bas de plafond: Ah les critiques et leurs envies de voir les talentueux refuser de bosser pour préserver une carrière de « qualité », quitte à mourir de faim Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile.

Nom: conan le destructeur
Format: Fichier D’archive
Système d’exploitation: Windows, Mac, Android, iOS
Licence: Usage Personnel Seulement
Taille: 6.5 MBytes

Moi Perso j’aime les Deux Merci pour votre compréhension. Mais Conan est dupé par Taramis, qui médite de plus noirs desseins. L’audio est en Français, Allemand, Italien et Espagnol 2. New generation 03 Jan vues. L’audio est en Anglais 5. Date de sortie 29 août 1h 40min.

On se souvient d’une fresque épique et taiseuse, profonde et complexe, mélancolique et inspirante.

conan le destructeur

Pour tout cela, on a remercié John Destrucetur. Et pour tout cela, on va détester Richard Fleischer et sa suite, Conan le destructeur. C’est bien simple, il suffit de prendre toutes les qualités premier film, de les retourner comme un gant et d’ajouter une très grande louche de mauvais goût.

FILM – Conan le destructeur | Prise 2

Alors certes, le script est finalement et de manière paradoxale plus proche des écrits de Howard et du comic made in Marvel que celui du premier film dans son contenu, mais absolument pas dans son ton. Mais surtout, cette suite est un bien triste spectacle pour les cinéphiles du monde entier.

  TÉLÉCHARGER VIDEO PENDULE SIMPLE AVI GRATUITEMENT

On se demande vraiment comment de tels gloires du cinéma ont pu atterrir dans une telle galère. Seule remède pour espérer oublier ce cauchemar filmique: Imaginez qu’on ait remplacé tous vos albums de Virgin Steele par ceux de Manowar, ou plus simplement que Conan se soit transformé en capitaine super-slip. C’est bien simple, il n’y a absolument rien à sauver de Conan le destructeuret tout à perdre à le regarder.

conan le destructeur

Le seul remède qu’on préconise: Ce soir, c’est nanard. Ah les critiques et leurs envies de voir les talentueux refuser de bosser pour préserver une carrière de « qualité », quitte à mourir de faim Sur le fond, ce 2nd épisode est plus proche des écrits de Robert E. Par contre sur la forme, et c’est là que ça coince, on se retrouve oe une « comédie » d’aventure, ou l’inverse.

Conan le destructeur (Richard Fleischer) – Le blog de Seth

Manowar est finalement au metal ce qu’est cet épisode de Conan, c’est à dire toute l’imagerie heroic fantasy sans le moindre complexe, alors que Virgin Steele est bien plus affûté et subtil, comme peut destructur le premier Conan. Foi de metalleux depuis plus de 30 ans. Après, bizarrement, c’est le côté nanar qui a donné aux premiers la gloire que les seconds n’ont pas.

  TÉLÉCHARGER ALADDIN LA REVANCHE DE NASIRA GRATUIT GRATUIT

J’arrive et j’achète tout!

conan le destructeur

Sinon, je ne déteste pas ce deuxième Conan, même si effectivement, cela n’a plus rien à voir avec le premier. J’aime bien le passage dans le souterrain, avec le duel de magiciens et le combat contre plusieurs brutes armées.

Conan le destructeur : critique de la honte

Et c’est vrai que, l’humour en moins, c’est plus proche du Howard des nouvelles que le premier. Si je me souviens bien, les producteurs du premier Conan ne s’attendaient pas au film épique et violent réactionnaire de John Milius.

Du coup, ils ont voulu râtisser plus large et laisser de côté l’opéra cinématographique du premier. Howard, la musique, mais les meilleures partitions viennent du premier, toutefois cela reste toujours un plaisir à écouter.

Et la fin qui nous soulage d’en finir avec ce film de producteur. À regarder pour ce faire une soirée « nanar héroic-fantasy » années 80 avec Kalidor, les barbarians, Dar l’invincible et en bonus Les maîtres de l’univers: Ne pas oublier le scénariste: